Fatwas > Fatwas de Dhoul Hidja > Dépasser le rendez-vous des pèlerins sans entrer en état de sacralisation

Interdits liés à l’Ihrâm

( Numéro de la partie: 11, Numéro de la page: 176)
La Fatwa numéro ( 10515 )
Q: Lors de mes dernières vacances de printemps, j'ai accompagné ma famille et mes enfants dans l'intention de visiter ma sœur à Taëf , puis accomplir ensuite une `Omra (petit pèlerinage) et bénéficier de quelques soins médicaux à Djedda ; telle était l'intention de départ. Or, ce qui eut lieu effectivement c'est que nous sommes restés à Taëf un seul jour, ensuite nous nous sommes dirigés vers Djedda , passant par La Mecque , et nous ne sommes pas entrés en état d'Ihrâm (consécration rituelle) à partir de As-Sayl (Miqât, halte, des gens de Taëf et de ceux qui empruntent leur chemin) car je pensais qu'il n'y avait aucun inconvénient si on ne le faisait pas. Nous avons alors ajourné notre `Omra pour la faire après notre retour de Djedda. En effet, ce n'est qu'après notre retour de Djedda que nous sommes entrés en état d'Ihrâm, tout en oubliant d'accomplir les deux unités de prière qui doivent suivre l'Ihrâm. Je me disais qu'il devait y avoir un Miqât entre Djedda et La Mecque. N'ayant pas trouvé de Miqât, nous avons quand même poursuivi notre chemin et, arrivés à Al-Haram (Al-Masdjid Al-Harâm, la Mosquée Sacrée), nous avons accompli une `Omra. De retour à mon travail, j'ai raconté ce qui est arrivé à certains des professeurs de l'Institut de Sciences. Ils m'ont dit que je devais expier cette erreur en immolant une bête en sacrifice et qu'il aurait fallu ne pas dépasser La Mecque sans accomplir la `Omra. Au vu de cela, je vous prie de bien vouloir nous éclairer sur l'avis prépondérant à ce sujet et ce qu'il nous incombe de faire pour expier notre erreur. Qu'Allah vous protège.
R: Il incombe à celui qui a l'intention d'accomplir une `Omra et passe par le Miqât (point de rencontre de ceux qui sont en état de consécration rituelle pour le Hadj et La `Omra) d'y faire halte pour entrer en état d'Ihrâm à partir de cet endroit. Il n'est pas permis de dépasser ce Miqât sans entrer en état d'Ihrâm. Dans votre cas, étant donné que vous n'êtes pas entrés en état d'Ihrâm à partir de votre Miqât, il incombe à chacun de vous de faire un sacrifice, et ce en immolant une brebis qui puisse tenir lieu d' un sacrifice rituel, pourvu qu'elle soit immolée à La Mecque Honorée, que sa viande soit distribuée à ses habitants nécessiteux et que vous n'en consommiez rien. Quant aux deux unités de prière que vous auriez dû faire après avoir mis les habits de l'Ihrâm, nul grief contre vous.
( Numéro de la partie: 11, Numéro de la page: 177)
Qu’Allah vous accorde la réussite; que l'éloge et le salut d'Allah soient sur notre Prophète Mohammad, sur sa famille et sur ses Compagnons.

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

MembreVice-président du ComitéPrésident
`Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

Source: Les fatwas du Comité Permanent



  Précédent     Suivant