Fatwas > Fatwas de Dhoul Hidja > La bête à sacrifier tient de la sunna et n'est pas obligatoire

( Numéro de la partie: 18, Numéro de la page: 37)

20 - Le sacrifice rituel est surérogatoire et non obligatoire

Q: Je suis, louanges à Allah, marié et j'ai des enfants. Je vis dans une ville autre que celle où réside mes parents. C'est pendant les vacances que nous les visitons. Lors de la fête Al-Adha, j'étais arrivé avec mes enfants à cette ville cinq jours avant la fête et nous n'avons pas offert un sacrifice rituel bien que je sois capable, au niveau financier, de le faire, louanges à Allah.
Suis-je autorisé à faire le sacrifice rituel? Celui de mon père tient-il pour le sacrifice rituel que je devrais offrir en mon nom aussi bien qu'à celui de mon épouse et de mes enfants? Quel est l'avis religieux au sujet du sacrifice rituel de celui qui possède les moyens? Est-il obligatoire même pour la personne qui se trouve incapable, au niveau financier, de l'offrir? Est-il autorisé d'acheter la bête à sacrifier avec de l'argent emprunté sur le salaire mensuel?
`A. `A. Ch. Rafhâ' - Royaume d'Arabie Saoudite.
R: Le sacrifice rituel est un acte surérogatoire qui s'inscrit dans le cadre de la Sunna, il n'est donc pas obligatoire. Une brebis peut tenir pour un sacrifice rituel au niveau de la récompense prévue pour le sacrifice offert au nom d'un homme et de sa petite famille. L'on tire argument à cet égard du fait du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) qui immolait chaque année deux béliers cornus, dont la couleur tirait sur le blanc, l'un comme sacrifice en son nom et celui de sa famille, et l'autre au nom de quiconque de sa communauté atteste que nul n'est digne d'être adoré en dehors d'Allah. Or, du moment où vous vivez dans une maison indépendante de celle de vos parents, il vous est alors préconisé de sacrifier en votre nom et en celui de votre petite famille de manière indépendante car le sacrifice de votre père ne tient pas pour un sacrifice rituel en votre nom.
( Numéro de la partie: 18, Numéro de la page: 38)
Ce sacrifice est fait au nom de votre père et de sa petite famille et ne vous embrasse pas étant donné que vous ne vivez pas avec eux et que vous habitez dans une maison indépendante. Quant au recours du musulman à l'emprunt pour acheter la bête à sacrifier, il n'y a aucun inconvénient à le faire pourvu qu'il soit capable de rembourser sa dette ultérieurement. Qu'Allah nous accorde tous la réussite.

Source: Fatwas d'Ibn Bâz



  Précédent     Suivant