Fatwas > Fatwas de Dhoul Hidja > Il est permis de quitter Mouzdalifa au cours de la deuxième moitié de la nuit

154 - Permission de quitter Mouzdalifa lors de la dernière moitié de la nuit

Q: Quand est-ce que le pèlerin est-il autorisé de quitter Mouzdalifa à destination de Mîna, c'est-à-dire pendant quelle partie de la nuit? Les femmes sont-elles autorisées de mandater quelqu'un pour accomplir le jet des Djamarâts (trois stèles à lapider, symbolisant la lapidation d'Ibliss) juste pour éviter l'encombrement des gens, bien qu'elles soient capables de le faire?
( Numéro de la partie: 17, Numéro de la page: 284)
R : Il est permis au pèlerin de quitter Mouzdalifa à partir de la dernière moitié de la nuit, étant donné que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) accorda aux femmes, aux gens faibles et à ceux qui les accompagnaient l'autorisation de quitter Mouzdalifa à cette heure. Quant aux hommes forts qui n'ont personne à charge, il vaudrait mieux pour eux de ne pas s'empresser de partir, mais d'accomplir plutôt la prière de l'aube à Mouzdalifa , d'y stationner jusqu'à ce que l’aurore se découvre et de multiplier le Dhikr (évocations) et les invocations à l'instar du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) qui dit à cet égard: Prenez de moi vos rites Quant à celui qui désire accélérer son départ, il est autorisé de jeter la Djamarat Al `Aqaba (la plus grande des trois stèles à lapider) avant l'aube, suivant ainsi l'exemple de 'Omm Salama (qu'Allah soit satisfait d'elle) qui jeta les Dajamarât avant l'aube puis partit et accomplit le Tawâf Al-Ifâda (circumambulation du déferlement), sans que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ne le lui reproche, ce qui constitue en soit un argument confirmant l'autorisation de procéder de la sorte sans aucun inconvénient, et ce afin de faciliter les rites du Hadj aux pèlerins, notamment les faibles parmi eux.

Source: Fatwas d'Ibn Bâz



  Précédent     Suivant